Déchets

Selon le code de l’environnement, un déchet correspond à « tout résidu d’un processus de production, de transformation ou d’utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné ou que son détenteur destine à l’abandon ».

(Article L.541-1, Code de l’Environnement)

On distingue plusieurs catégorie de déchets :
  • déchets dangereux (DD) : d’une manière générale, ce sont tous les déchets qui engendrent des impacts graves sur l’environnement. Leur traitement présente donc des spécificités et ils sont soumis à une législation très stricte. Pour le bâtiment, ce sont les bois traités, peintures, vernis, solvants, dalles vinyle, amiante.
  • déchets inertes (DI): ce sont des déchets minéraux non pollués qui ne se décomposent pas, ne brûlent pas, ne produisent aucune réaction physique ou chimique et qui n’évoluent pas dans le temps. Ce sont les matériaux de terrassement, terres non souillées, bétons, pierres, briques, tuiles, gravats.
  • déchets non dangereux (ou déchets industriels banals dits DIB): contrairement aux déchets inertes, ces déchets se dégradent dans le temps, mais ils ne présentent aucun danger pour l’environnement. Ce sont, par exemple, les plastiques, les métaux ferreux, les moquettes non souillées, les papiers peints, les emballages papier carton non souillés… Ces déchets ne sont ni dangereux ni inertes.
  • déchets ultimes : ce sont les déchets qui ne sont plus susceptibles d’être traités dans les conditions techniques et économiques du moment, notamment par extraction de la part valorisable ou par réduction de leur caractère polluant ou dangereux. À ce titre, ils sont réglementairement les seuls à pouvoir être stockés (enfouis) dans une installation de stockage pour déchet.
pour en savoir plus : http://www.ffbatiment.fr